Après 30 ans, une Buick Spécial Deluxe à vendre

l’élu du jour est une survivante de 70 ans
Ce n’est qu’en 1950 que Buick a mis à jour le style de sa Special d’entrée de gamme. Le nouveau design comprenait une calandre en dents de scie proéminente, un trio de bouches d’aération latérales dans le capot et un style où les ailes avant se fondaient dans les panneaux de custode arrière.

Le pic du jour est l’une de ces voitures, une Buick Special Deluxe 4 portes de 1950 offerte à la vente sur ClassicCars.com par un propriétaire privé, qui note que la voiture est dans la famille depuis 30 ans.

Ce qui séparait la Special et la Special Deluxe, c’était l’intérieur revu et amélioré, ainsi que les baguettes de garniture latérales de carrosserie et les encadrements de fenêtre des versions Deluxe.

La famille de vendeurs décrit la voiture comme une survivante qui a été « mécaniquement entretenue avec une restauration cosmétique limitée, y compris une repeinture en 1989 de son noir d’origine à son blanc actuel ».

« Il y a des défauts de peinture mais toujours une superbe voiture qui fait tourner les têtes », selon la publicité. « Toutes les garnitures ont été enlevées pour le travail de peinture et toutes les garnitures présentes. Le pare-chocs arrière a également besoin d’être rechromé.

 » Les bas de caisse ont des imperfections et l’alignement des portes a besoin d’être ajusté. La voiture est droite et ne présente aucun signe de dommages à la carrosserie ou au châssis. Les panneaux de plancher sont exempts de rouille, le dessous de la carrosserie présente une rouille cosmétique à laquelle on pourrait s’attendre pour une voiture de 70 ans. Le pare-chocs avant et la calandre sont dans leur état d’origine avec des piqûres.

« Les housses de siège et les panneaux de porte sont en bon état, le pavillon présente une décoloration sans déchirure. La moquette est neuve et en bon état. La peinture du tableau de bord est d’origine avec des signes d’âge et de la rouille cosmétique mineure. Les lumières du tableau de bord sont opérationnelles, la jauge de carburant fonctionne mais a besoin d’une nouvelle unité d’envoi car le niveau est collé sur le plein ».

Le vendeur ajoute que les phares, les antibrouillards, les feux de freinage, les clignotants, les feux de recul et les projecteurs fonctionnent tous, tout comme le chauffage, mais pas la radio.

 » Le moteur et la transmission Dynaflow sont tous deux en bon état. Le moteur a une bonne pression d’huile et fonctionne à froid. Aucune fuite du moteur ou de la transmission n’est présente.

« La seule modification apportée à cette voiture est que le commutateur d’allumage a été changé en bouton poussoir. »

Le moteur est un Fireball Dynaflash Eight straight-8 avec une architecture à soupapes en tête, une cylindrée de 248cid et 110 chevaux.

Le vendeur ajoute que le système de freinage a subi un entretien récent et que la vitre est d’origine, avec une petite fissure dans la partie inférieure du pare-brise (une photo de la fissure est incluse dans l’annonce).

« Cette voiture a changé de mains plusieurs fois », dit le vendeur. « Les registres de propriété de cette voiture disponibles remontent à 1969. Les états de service sont disponibles de 1989 à aujourd’hui.

 

Cette voiture vous intéresse ?

Source : classiccars.com

Auteur : Larry Edsall