La Dodge Dodge Dart décapotable est une trouvaille inhabituelle grâce à l’aluminium slant-6 et aux  » Fratzogs « .

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Le Dart est joliment présenté en rouge avec une bordure noire.

Le Pick of the Day a été modifié avec un moteur de production limitée plus tôt.
Vous pouvez apprendre beaucoup de choses en lisant ClassicCars.com, comme tout le monde le sait. Je viens d’apprendre deux morceaux de leurre Mopar dont je n’avais aucune idée auparavant. Bien que je suis sûr que beaucoup d’entre vous les Dodge savaient déjà tout sur eux et se moqueront de mon ignorance.

Tout d’abord, je ne savais pas que pendant quatre ans, de 1961 à 1963, un nombre limité des omniprésents moteurs 225 cid slant-6 ont été produits avec des blocs en aluminium coulé.

Je connais bien la Dodge Dodge Dart convertible Dodge Dart 1963 à 6 cylindres en acier, qui est très résistante. Il s’agissait de moteurs robustes et fiables qui alimentaient tout, des voitures compactes aux camions à benne basculante. Ils ont couru pour toujours. Mais l’aluminium ? Qui l’aurait cru ?

Le Pick of the Day est une Dodge Dart décapotable 1964 propulsée par un moteur Dodge Dart à 6 cylindres inclinés en aluminium de 1962, plus performant – ce n’est pas souvent qu’on trouve un resto-mod avec un moteur plus ancien que celui de la voiture.

« En ouvrant le capot, nous sommes accueillis au paradis de l’aluminium poli « , selon le concessionnaire Morgantown, en Pennsylvanie, qui annonce le Dart sur ClassicCars.com. « 225 cubes en forme de 6 cylindres obliques, et le bloc d’aluminium coulé de 1962 mentionné ci-dessus.

« À l’intérieur, il y a une came Erson, une prise d’admission en aluminium poli et un carburateur Edelbrock 500 CFM à 4 barils pour alimenter l’oblique. De plus, il est à noter que les grosses soupapes d’admission et la tête ont été portées et lisses. Une boîte manuelle A833 à 4 rapports avec surmultipliée est boulonnée à l’arrière.

« Les têtes polies de Jack Clifford s’enroulent autour des prises d’eau et forment un faisceau net avant de sortir vers les tuyaux 2-1/2″ et les silencieux à haut débit. »

La Dodge est spectaculaire sous le capot, surtout avec ces deux gros collecteurs qui regroupent les trois cylindres avant et les trois cylindres arrière, et qui s’écoulent dans un double échappement. Le vendeur dit que ça marche très bien.

La Dodge Dart décapotable en rouge foncé avec garniture noire semble être en bon état général. Le vendeur conseille qu’il y a « quelques défauts partout », mais la peinture et le chrome semblent brillants et bien visibles.

Le dessus et l’intérieur ont l’air d’être en pleine forme, comme le note le vendeur.

« Tout simplement élégant, cet intérieur est impeccable « , dit l’annonce. « Les seaux avant en vinyle noir ont des nervures horizontales intérieures avec des traversins extérieurs lisses. Un passepoil blanc et un Fratzog parfaitement conservé, également en blanc, sont visibles au milieu de chaque dossier de siège. »

Fratzog. C’est l’autre chose que je ne savais pas. Bien sûr, j’ai vu l’emblème plusieurs fois, mais je ne savais pas qu’il avait un nom aussi funky.

« Une forme deltoïde fracturée, communément comparée à une fusée ou à un triangle, s’appelait le Fratzog, raconte le vendeur. « Si vous vous demandez ce que ce mot signifie (il sonne allemand, n’est-ce pas ?), il n’a aucun sens. Le concepteur a inventé le terme charabia parce qu’il était obligé de trouver un nom. Il y a encore beaucoup de théories de conspiration à ce sujet… »

Le vendeur continue sur l’intérieur :

« Entre les seaux se trouve un levier de vitesses à poignée pistolet Mopar au sommet en bois, qui est fièrement assis dans une mer de tapis noir très propre. Un coup d’oeil au tableau de bord et nous voyons le tableau de bord restauré selon les règles de l’art, en bel acier noir et façade horizontale en aluminium nervuré. Un Sun Tach d’époque est monté sur la colonne juste derrière le volant d’origine.

« De peur que je n’oublie que le coffre mérite un mot, avec une peinture rouge parfaite à l’intérieur, et la doublure en vinyle à carreaux droite et plate. »

Cette Dodge Dart avec sa boîte manuelle à 6 rapports inclinés en aluminium et sa boîte manuelle à 4 rapports est une trouvaille inhabituelle, surtout dans cet état, de sorte que le prix demandé de 19 900 $ Hors frais d’importation en france semble modeste.

Cette DODGE vous intéresse ?

Source :  classiccars.com

Auteur de l’article : Bob Golfen

Traduit par deepl.com