Le « Bandit » : la Pontiac Trans Am de 1979 bénéficie d’une amélioration de l’injection de carburant

Libérez votre Burt Reynolds intérieur avec le pic du jour, une Pontiac Firebird Trans Am de 1979 toute habillée en tenue d’édition Bandit et prête à distancer le shérif Buford T. Justice.

Cette Trans Am est en excellent état dans sa peinture d’origine Noir et Or, agrémentée de roues Turbine dorées avec des pneus BF Goodrich Radial TA en lettres blanches en relief, et « les décalcomanies or de l’Edition Bandit pour la mettre vraiment en valeur », selon le concessionnaire Palmetto, Floride, qui fait la publicité du coupé Pontiac sur ClassicCars.com.

Les décalcomanies en vinyle de la signature de Burt Reynold et de « Bandit » ont été ajoutées côté conducteur et peuvent être facilement retirées si elles ne correspondent pas à votre style », conseille le vendeur. « Le scoop du capot du shaker porte fièrement l’emblématique autocollant T/A 6.6 de chaque côté ».

Le compteur kilométrique indique un peu moins de 24 000 miles, bien que l’annonce n’indique pas s’il s’agit de miles d’origine ou si le compteur kilométrique à 5 chiffres a tourné. De plus, il n’est pas clair si la Pontiac porte la peinture d’origine.

La Pontiac a quelques améliorations, note l’annonce, dont la plus importante est le passage à l’injection électronique de carburant au lieu du carburateur d’origine.

« Cette voiture se met en marche sur un simple coup de clé grâce à une pompe à carburant électrique alimentant un système FITech GoEFI », indique l’annonce. « C’est vrai, l’injection électronique de carburant a été ajoutée à la place du carburateur pour un démarrage sûr, plus de puissance et de fiabilité.

« Le contrôleur EFI est à votre portée pour surveiller et apporter des modifications si nécessaire. »

D’autres mises à jour comprennent la climatisation Vintage Air et les couvercles de soupapes Edelbrock sur le moteur, la puissance étant fournie par une transmission automatique à 4 vitesses Turbo 350.

Les fans de Trans Am savent que le coupé de 79 montre les changements de style par rapport à celui conduit par Reynolds dans le film iconique de 1977 « Smokey and the Bandit ». Mais il n’y a pas de doute sur l’intention ici, avec l’embellissement du capot en forme d’aigle hurlant et tout ce qui distinguait la Pontiac Trans Am en ces jours grisants de discothèques et de puissantes moustaches.

Le prix demandé pour ce cruiser tape-à-l’œil est de 25 431 € prix importer en France

Cette voiture vous intéresse ?

Source :  classiccars.com

Auteur de l’article : Bob Golfen

Traduit par deepl.com