La combinaison de couleurs attire l’attention sur cette Camaro

OK, en tant qu’automobilistes, on est censés être daltoniens. C’est la voiture, pas la couleur, qui compte. Cela étant dit, ce que j’ai remarqué en premier lieu sur le pic de l’époque, une Chevrolet Camaro Z28 de 1980, c’est sa palette de couleurs inhabituelle – du charbon métallique sur les garnitures du bas de caisse en rouge et orange.

Il s’avère que la garniture extérieure, également sur le capot, est assortie à l’intérieur rouge.

La voiture est annoncée pour 14 900 $ sur ClassicCars.com par un concessionnaire de Mundelein, dans l’Illinois.

Les Camaro en étaient à leur deuxième génération en 1980, mais elles ont été modernisées pour cette année-là avec de nouvelles grilles, de nouveaux moteurs et des transmissions automatiques améliorées.

« Sous le capot se trouve un V8 (350cid) relié à une transmission automatique et à un arrière à 10 boulons », rapporte le concessionnaire. Pour le modèle 1980, le moteur de la Z28 avait une puissance de 190 chevaux et un couple de 280 livres-pieds.

« Les options d’usine comprennent la climatisation, la direction assistée, les freins à disque, la colonne inclinable, les roues magnétiques de la Z28 et le capot à induction d’air.

« Les panneaux de carrosserie de cette Camaro sont droits et la peinture brille très bien, ne montrant aucun défaut majeur. »

Le concessionnaire signale le remplacement récent du radiateur, du boîtier de direction, des joints de couvercle de soupape et de l’interrupteur et des ampoules de l’éclairage intérieur, ainsi que des pneus (les nouveaux sont des Toyo 225/70R15).

Le concessionnaire ajoute que le chiffre de 97 663 miles sur l’odomètre est exact.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Cette voiture vous intéresse ?

Source : classiccars.com

Auteur : Larry Edsall